First name is required!
Last name is required!
First name is not valid!
Last name is not valid!
This is not an email address!
Email address is required!
This email is already registered!
Password is required!
Enter a valid password!
Please enter 6 or more characters!
Please enter 16 or less characters!
Passwords are not same!
Terms and Conditions are required!
Email or Password is wrong!
J.M. WESTON INVITE

Citizens

Signé sous le label Kitsuné et produit par Alex Kapranos, leader du groupe Franz Ferdinand, les Citizens! composés de Thom (à la guitare), Lawrence (au clavier), Mike (à la batterie) et Tom (au chant) insuffle un vent de fraîcheur dans le paysage pop anglais.

En 2012, les quatre londoniens de Citizens! dévoilent leur premier album Here we are, lancé par le morceau True Romance et soutenu par Reptile. Le groupe affiche fièrement son ambition : redonner ses lettres de noblesse à un genre souvent codifié en injectant paroles légères, rythmes euphorisants et refrains entêtants. Une volonté également de retourner à l’authentique : nulle retouche ne sera exercée sur la voix de Tom Burke, leader charismatique du groupe et visage en 2013 da la campagne Saint Laurent. « Faire de la pop-music, ce n’est pas essayer de faire quelque chose de futé. C’est réussir à inclure de grandes idées dans un format très simple », soutient Tom.


TOM BURKE

Interview du leader des Citizens! à l'occasion de la sortie du clip vidéo de "Fade Out"
Quel est votre premier souvenir avec la maison J.M. Weston ?

Mon passage à la boutique de Jermyn Street à Londres. Ce que j'aime chez Weston, c'est qu'il ne s'agit pas que d'un coup de foudre. Vous comprenez toute la subtilité de la chaussure après les avoir regardé attentivement et après les avoir eu à vos pieds. Là, vous vous vous apercevez que quelque chose de spécial est en train de se passer.

Que ressentez-vous lorsque vous portez des Weston ?

J'ai passé une bonne partie de ma vie d'adulte à porter des chaussures trouées. Mettre des Weston, c'est comme se mettre à conduire une Bentley !

Est-ce que Paris inspire votre travail ?

Au fil des années, je m'en suis imprégné. J'aime ce mélange de classicisme, d'élégance, de sensualité, combiné à un aspect plus rebelle amené par la nouvelle génération.

Quel souvenir retenez-vous du tournage dans les Catacombes de Paris ?

C'est vraiment l'armée des morts là-bas. Nous avons passé la journée à songer à la mort en mangeant les chips et les bananes du buffet.

Quelle est l'histoire derrière "Fade out" ?

C'est une chanson sur la séparation, les souvenirs: se retrouver à un point de non retour où il n'est plus possible d'avancer.

Comment définiriez-vous J.M. Weston en trois mots ?

Classique, discret, intemporel.

Aucun produit ne correspond à la sélection