Prnom obligatoire
Nom obligatoire
Votre prenom est incorrect
Votre nom est incorrect
Votre adresse mail n'est pas valide
Votre mail est obligatoire
Cet e-mail est dj enregistr
Votre mot de passe est obligatoire
Entrez un mot de passe valide
Votre mot de passe doit tre supprieur 5 caractres
Votre mot de passe ne peut dpasser 16 caractres
Les mots de passe ne sont pas mme
Termes et conditions sont obligatoire
E-mail ou mot de passe incorrect

L’histoire

1891

Fondation de la manufacture de chaussures à Limoges

L’histoire de J.M. Weston commence à la fin du XIXe siècle au coeur du Limousin, dans une région où tannage et travail du cuir sont une tradition. Édouard Blanchard y installe en 1891 sa manufacture de chaussures pour hommes et femmes. Il est bientôt rejoint par son fils Eugène, dont le regard se porte vers les États-Unis et leur modernité.

1904

Au tournant du siècle, de Limoges à Weston : le voyage initiatique

Le fils d’Edouard Blanchard, Eugène, quitte Limoges pour apprendre la technique du cousu Goodyear à Weston (près de Boston, Etats-Unis) qui permet de ressemeler durablement les chaussures. Il introduira le procédé à son retour à Limoges pour privilégier la qualité et le service, en proposant plusieurs largeurs.

1922

La naissance d'une marque dans le Paris de l'entre-deux-guerres

Une course hippique scelle le destin de la maison lorsqu’Eugène Blanchard croise le chemin de monsieur Viard, grande figure des mondanités parisiennes.
Tous les deux s’associent en déposant le nom de J.M. Weston et en ouvrant la première boutique boulevard de Courcelles.
Cette alliance inédite pose les fondations de la maison : un nom, un savoir-faire et un esprit parisien.

1932

Ouverture d'une seconde boutique sur les Champs-Elysées.

Les clients élisent salon au 114 avenue des Champs-Elysées et adoptent déjà l’élégance outdoor des grands classiques de la Maison tels que le Golf et le Chasse.

1946

Naissance de l'emblématique Mocassin 180.

Porté de générations en générations, le Mocassin 180 est devenue une icône de l'élégance française. Sa ligne unique permet à l'Homme J.M. Weston de se l'approprier librement afin d'exprimer sa personnalité par delà les styles et les époques.

1949

Les premiers pas du Mocassin 180

Les premières publicités autour du Mocassin 180 apparaissent dans la revue Adam.

1962

Les années Mocassin, le mythe en marche

Les "Minets" de la Bande du Drugstore des Champs-Elysées s'emparent du Mocassin emblématique : ils le portent pieds nus, avec un jean… et manifestent ainsi contre l’ordre établi en détournant les chaussures de leurs pères. Le mythe est en marche. Très vite, les minets adoptent le modèle comme signe de ralliement.

1974

Le rayonnement international d’un savoir-faire

Acquis par la famille Descours, J.M. Weston entame son développement, multipliant les ouvertures à Paris et dans toute la France.

1981

Reprise de la Tannerie Bastin

J.M. Weston reprend la Tannerie Bastin à Saint-Léonard-de-Noblat à quelques kilomètres de Limoges

1986

Le rêve américain

La maison inaugure sa première boutique à l’étranger : New York est choisi en hommage au voyage américain d’Eugène Blanchard.

1988

La poursuite du déploiement international

J.M. Weston ouvre une boutique à  Genève. Suivront Tokyo en 1993 ou encore Hong Kong en 2004. La société s’appuie aujourd’hui sur un réseau de 40 boutiques à travers le monde.

1994

La bande J.M. Weston

Jean-Charles de Castelbajac imprime sa couleur sur l'emblématique Mocassin 180: c'est le premier invité qui pose son regard sur la Maison. Suivront Kitsuné, Didier Van Cauwelaert, André, Cédric Klapisch, Charlie Casely-Hayford…

2001

Arrivée de Michel Perry en tant que directeur artistique.

Il rêvait d’être peintre, il est devenu chausseur. Il voulait échapper à la tradition familiale, il est finalement revenu aux sources. Styliste cher au cœur des femmes, pour qui il marie l’art du talon et de la séduction avec délicatesse, amoureux fou du savoir-faire bottier traditionnel, il n’hésite pas à chahuter le passé, pour le recomposer, « en formes et en matières ».
Chez J.M. Weston, le style, bien sûr, demeure inséparable de la mise au point minutieuse des formes, au sein des ateliers.

2008

Le Projet Humeurs

J.M. Weston réunit artisans et artistes autour du projet Humeurs. Franck Gehry, Martin Szekely ou encore Martin Parr participent au projet.

2011

Naissance de la Fondation J.M. Weston.

À l’occasion des 120 ans de la Manufacture, Christopher Descours lance la Fondation d’entreprise J.M. Weston, pour la valorisation et la transmission du savoir-faire artisanal, en partenariat avec les Compagnons du Devoir et du Tour de France.

2012

Création de la première ligne de maroquinerie.

Michel Perry dessine Grand Angle, une collection de maroquinerie inspirée de la dimension architecturale de ses chaussures.

2014

Ouverture de la boutique Saint-Honoré

Une nouvelle adresse parisienne au 243 rue Saint Honoré devient un écrin pour des collections particulières qui illustrent le savoir faire et la créativité des ateliers de Limoges.

2015

Naissance du Moc' Weston

Inspiré des lignes du Mocassin 180, le Moc' Weston laisse place à la matière: le veau grainé se mèle au veau velours, toucher cachemire, dans sept tonalités inédites. Après plus de deux ans de recherches au sein de la Manufacture J.M. Weston, le Moc' Weston est une chaussure réduite à l'essentiel: les contreforts intérieurs sont enlevés, les peaux sont choisies pour leur souplesse et leur maintien, leur montage est soigneusement réalisé.

2016

Hommage à Yves Klein

A l'occasion du premier anniversaire du Moc' Weston, la maison a souhaité rendre hommage au maître de la couleur: Yves Klein, en développant une édition limitée de 1500 paires de Moc' Weston dans la teinte exacte du Bleu Klein International, distribuée dans 9 boutiques à travers le monde.

LE STYLE

UN STYLE TRÈS FRANÇAIS

“ C'est cette manière d'épauler, de viser, de tirer vite et juste que je nomme le style ”
JEAN COCTEAU

Malgré son nom à consonances anglaises, J.M. Weston trace les contours d’une élégance très française, voire très parisienne, tout en contrastes: les grands classiques se piquent à la fraîcheur d’une aristocratie rock un peu nonchalante, les matières riches se frottent aux matières brutes, le veau velours accompagne le box, le cachemire côtoie le jean, le derby bout golf fleuri répond au mocassin.
Décoder les codes, brouiller les pistes avec justesse et légèreté, c’est tout l’art et la mesure du style et de l’élégance française. Maîtriser les contraires, les associations inédites, les époques différentes. Insuffler de l’esprit et du charme à un style classique en mêlant rigueur et idéalisme, réalisme et impertinence.
C’est ce subtil dosage que reflète le mocassin iconique et que Michel Perry, directeur artistique, applique à ses créations.

UN STYLE ICONIQUE

“En 1966, on portait tous des mocs Weston.
Si le Drug a lancé une mode durable,
c’est bien celle-là.”
François Armanet,
la Bande du Drugstore, Editions Denoël, 1999

En faisant appel à des techniques artisanales telles que le cousu norvégien pour le modèle Chasse, ou encore le cambrage sur forme pour la Bottine Cambre, J.M. Weston fait le choix de préserver un savoir-faire d’exception qui n’a rien perdu des processus de fabrication initiaux.
Puisé d’univers aussi différents que la chasse, le golf et l’équitation, les modèles J.M. Weston s’intègrent aujourd’hui parfaitement aux pérégrinations urbaines.
Mythes urbains, mythes fondateurs, certains modèles marquent les esprits. Le modèle Golf s’inspire de chaussures imaginées par les frères légendaires de la discipline éponyme, Aubrey et Percy Boomer qui ne se chaussaient naturellement que chez J.M. Weston.
Egalement indissociable de l’histoire de J.M. Weston, le mocassin est devenu un modèle à réinterpréter indéfiniment au fil des générations. Modèle culturel, symbole de la génération « Bande du Drugstore » le mocassin est fortement ancré dans le patrimoine français.

UN STYLE INTEMPOREL

“ Nous ne changeons jamais d'histoire nous la réécrivons ”
Michel Perry

Les modèles iconiques traversent le temps et évoluent avec le regard que leur portent les hommes d’aujourd’hui.
A l'exemple, la maison convie régulièrement des artistes à livrer leur propre interprétation du style J.M. Weston, donnant lieu à des rencontres singulières.
Certaines invitations s’incarnent dans la réalisation de collections uniques, d’autres dans des projets culturels ou des œuvres inclassables. Chaque invitation n’obéit qu’à une seule règle : symboliser une facette de cet « esprit » J.M. Weston qui nous caractérise. C’est en cela que s’inscrit l’élégance intemporelle.

array(12) { ["core"]=> &array(4) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } ["messages"]=> object(Mage_Core_Model_Message_Collection)#335 (2) { ["_messages":protected]=> array(0) { } ["_lastAddedMessage":protected]=> NULL } ["geolocalisation"]=> string(1) "0" } ["customer"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } ["catalog"]=> &array(5) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } ["last_visited_category_id"]=> string(2) "35" ["last_viewed_category_id"]=> string(2) "35" ["messages"]=> object(Mage_Core_Model_Message_Collection)#287 (2) { ["_messages":protected]=> array(0) { } ["_lastAddedMessage":protected]=> NULL } } ["checkout"]=> &array(3) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } ["messages"]=> object(Mage_Core_Model_Message_Collection)#451 (2) { ["_messages":protected]=> array(0) { } ["_lastAddedMessage":protected]=> NULL } } ["store_fr"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } ["store_mobile_cn"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } ["store_mobile_en"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } ["store_mobile_fr"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } ["store_mobile_jp"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } ["store_cn"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } ["store_en"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } ["store_jp"]=> &array(2) { ["_session_validator_data"]=> array(4) { ["remote_addr"]=> string(12) "54.224.70.47" ["http_via"]=> string(0) "" ["http_x_forwarded_for"]=> string(0) "" ["http_user_agent"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" } ["session_hosts"]=> array(1) { ["www.jmweston.fr"]=> bool(true) } } }